dimanche 6 juillet 2008

J'ai vidé les poches et plié ma veste, je l'ai fait glissé sur la table. C'est une page de tournée. C'est bien ainsi.

Les journées commencent en fin d'après midi et ça n'a pas de sens.

Quelques cartons de prêts, elle est (déjà) partie. Il reste une semaine. Je suis ailleurs. C'est une page dure à tourner.

Rien n'est prêt pour le départ, ni destination, ni billet, ni papiers d'identité. Il reste une semaine. Je suis ailleurs.

Posté par llll à 22:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur J'ai vidé les poches et plié ma veste, je l'ai

Nouveau commentaire