mercredi 10 décembre 2008

in case of happiness

Les couloirs qui mènent à la machine à café m'ont fait pensé à lui. Ces temps d'insoucience et de jeu. Aujourd'hui c'est plus opaque, et ses messages sur mon répondeur, et la neige qui nous séparera bientôt.
De la neige dans ma bouche. Qui ne fond pas.
**Entre temps j'ai eu le délicieux privilège de manger quelques framboises sous le soleil.

Posté par llll à 23:48 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur in case of happiness

    oh !!
    plaisir de te lire.

    Posté par mélie, jeudi 11 décembre 2008 à 00:50 | | Répondre
Nouveau commentaire