lundi 25 mai 2009

Tellement longtemps que tu fuis ce lieu d'expression. Un vert printanier a remplacé l'ancien orange !
Trop, bien trop de choses en tête. Des choses qui bougent d'un coin à un autre, sans trouver leur place, il faudrait penser à ranger!  Tu t'amuses des lettres puis des mots puis des phrases, tu n'oublies rien?
Ah oui, suspendre ton souffle. Tu aimes ça suspendre ton souffle et glisser à toute vitesse. Rentrer dans la joyeuse tourmente ! On mélange tout, c'est fatiguant mais excitant.
Cependant, c'est vrai. Les coquelicots sont de nouveau aux bords des rails, tout va bien.

Posté par llll à 00:24 - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur Tellement longtemps que tu fuis ce lieu

    Ca alors, si je m'attendais à retrouver des mots ici... Ce n'est donc pas pour rien que je revenais vérifier, en pointillé. J'espère que ça continuera encore, parce que. J'aime bien.

    Voilà. C'est dit.

    Posté par aubes, mardi 26 mai 2009 à 21:30 | | Répondre
  • Merci.

    Ca fait plaisir de savoir que cet endroit n'est pas totalement déserté. Il y a des plus courageux que moi, c'est bien, merci.

    Posté par nouchka, jeudi 4 juin 2009 à 00:24 | | Répondre
  • Je continue de passer aussi ; en me demandant ce que tu fais, ce que tu deviens, et ce qui se cache derrière ce "tout va bien". J'en suis heureuse en tout cas.

    Posté par mélie, mardi 9 juin 2009 à 14:25 | | Répondre
Nouveau commentaire